Hier, c'était la fête des pères en Haiti

Mis à jour : il y a 3 jours

Je ne sais pas s'il est trop tard pour souhaiter une bonne fête des pères aux papas biologiques mais aussi aux papas adoptifs et plus largement à tous ceux qui ont joué ou qui jouent un rôle de figure paternelle dans la vie des enfants.


La figure du père a évolué


Le rôle des pères a beaucoup évolué dans l’histoire et la démarche pour reconnaitre ce rôle, également. C'est paradoxalement en perdant graduellement de son influence (presque totale, jadis) que le père se voit offrir l'occasion d'être vraiment présent aujourd'hui auprès des enfants. De plus en plus de papas (surtout dans les pays industrialisés) cherchent aujourd’hui à passer plus de temps avec leurs enfants et à divorcer d’avec la figure du père impassible, absent et simple pourvoyeur d’argent et de nourriture à la famille.





Père-enfant: la force d'un lien faible


Les pères ont l'heureuse opportunité de développer un lien affectif puissant avec leurs enfants. Si un instinct paternel n’existe peut-être pas, on a bien documenté l’existence de changements hormonaux chez les papas qui passent du temps avec la mère et avec leurs enfants. La principale hormone en cause serait l’ocytocine. Stephanie Madjiny Vital, psychologue, en parlait hier dans une conférence en direct sur la paternité.


On tend malheureusement à négliger ce lien père-enfant. Toute l’attention est parfois tournée vers les besoins de la future maman (c’est compréhensible, la grossesse est le gros enjeu). Cependant, des études ont montré que les papas aussi peuvent souffrir de dépression post-partum et d’autres problèmes émotionnels ou affectifs en lien avec le fait de devenir père. Ils ont donc aussi besoin d’attention pendant et après la grossesse. Ils doivent souvent se montrer forts pour soutenir la mère, mais ce faisant ils taisent leurs propres émotions, ce qui peut être néfaste pour leur santé mentale.


Enfin, on rêve d’une société avec des pères plus responsables et plus impliqués dans la vie de leurs enfants. Les bénéfices seront à la fois pour ces papas, leurs enfants, la mère (moins de charge mentale, par exemple) et la société en général (avec des enfants plus épanouis).

21 vues0 commentaire